jeudi 24 avril 2014


Et voilà un rite ô combien barbare 
pratiqué en Polynésie Française.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire